Retour aux expositions
Henri VIII et la Réforme protestante

Martin Luther et Jean Calvin sont deux des plus grandes personnalités associées à la Réforme protestante en Europe continentale. Mais sur les îles au large de la côte nord-ouest de l'Europe, en Irlande, en Angleterre (et même en Écosse), d'autres figures émergèrent, que ce soit pour perpétuer l'héritage de Luther et de Calvin ou pour s'y opposer. Ainsi, après s'être opposé à la Réforme, le Roi Henri VIII, désireux de divorcer afin de se remarier et de s'assurer une descendance mâle, entreprit son propre mouvement de Réforme. Vers 1535, le Roi Henri nomma ministres ceux qui approuvaient son divorce et lorsque l'Église catholique lui refusa le remariage qu'il convoitait tant, il s'autoproclama chef de l'Église protestante dans ses Royaumes. L'archevêque Thomas Cranmer fut l'un des soutiens principaux du Roi tandis que l'évêque John Fisher fut un opposant virulent. Tous deux étaient des écrivains accomplis et influents... et tous deux trouvèrent la mort en défendant leurs croyances.


Portrait d'Henri VIII