Retour aux expositions
La Réforme

The Institutes of the Christian Religion

La Réforme protestante de Martin Luther prit un tour révolutionnaire après 1517 et eut de profondes répercussions sur la vie de millions d'Européens. Néanmoins, pour certains chrétiens, les changements amorcés par Luther étaient trop timides. Le Français Jean Calvin (1509-1564) était l'un d'entre eux ; il croyait ardemment que la Réforme pouvait et devait aller bien plus loin.
Né en Picardie, il suivit une formation d'avocat à Orléans mais s'intéressait davantage à la théologie. En 1533, il assista à un discours au Collège de France, à Paris, appelant à la réforme de l'Église catholique. Lorsque cette conférence fut condamnée pour hérésie, Calvin, compromis, dut fuir Paris puis quitter la France.
À Genève, ville déjà sous l'influence de la Réforme protestante, il entreprit une réflexion sur ses propres principes et croyances. Rejetant les pensées luthériennes, qu'il considérait comme trop timides face aux exigences d'une Église réellement réformée, il développa sa propre conception du protestantisme. Il expliqua ses théories dans L'Institution de la religion chrétienne, publiée en 1536. Il ouvrit la voie à l'instauration d'églises protestantes en Suisse, en France, aux Pays-Bas, en Écosse et dans certaines régions d'Allemagne. Aujourd'hui encore, des églises protestantes fondées sur l'œuvre maîtresse de Calvin existent à travers le monde.


Jean Calvin âgé de cinquante-trois ans