Retour aux expositions
Conclusion

Sure footing in christianity, or rational discourses on the rule of faith, with three appendixes relating to Dr. Pierce, Mr. Whitby and Mr. Stillingfleet

A partir du 18ème siècle, le schisme entre catholiques et protestants fut considéré comme un fait. Cependant, tous continuèrent de défendre la justesse de leur courant. Les tensions religieuses en Angleterre, en Irlande et en Écosse s'apaisèrent quelque peu au 18ème siècle mais restèrent vives, tandis que les ouvrages débattant encore avec virulence et alimentant les controverses religieuses continuèrent d'être publiés et lus. Le catholicisme y était officiellement illégal, ce qui entraîna la fondation d'institutions en exil telles que le Collège des Irlandais de Paris et le Collège anglais St-Grégoire avoisinant (aujourd'hui démoli). De taille plus modeste que le Collège des Irlandais, St-Grégoire était une maison d'écrivains depuis laquelle des érudits catholiques anglais comme John Sergeant (1623-1707) entrèrent dans une guerre des mots avec leurs homologues protestants à Oxford et Cambridge.
Leur collection d'ouvrages, impressionnante par sa richesse, joua un rôle central à cette époque. Une grande partie de cette collection a été transférée au Collège des Irlandais et beaucoup des livres de la Bibliothèque patrimoniale sont des ouvrages que Sergeant et ses pairs consultèrent pour préparer leurs ripostes au cours de ce combat de longue haleine.