Retour aux expositions
Lectures juvéniles

L'habitude d'annoter les livres et d'en faire des extraits se prend alors dès l'âge scolaire.

Dans son traité des études (1511), Erasme donne aux annotations une légitimité d'outil pédagogique qu'elles conservent pendant toute l'époque moderne. Certains classiques latins sont d'ailleurs imprimés avec de grandes marges et un large espace interlinéaire pour permettre à l'écolier d'y reporter la construction de la phrase, la traduction et les remarques les plus importantes du professeur.


Theophili Antecessoris institutionum libri IV, Paris, 1657

Des vers à la mode permettent de dater une partie des interventions du milieu des années 1670. On relève le premier et le dernier vers d'une comédie de Hauteroche, Le Deuil, représentée pour la première fois en 1672 : « Par ma foi nous voila plaisamment equipes », « Je pardonne a mon fils pardonnes a Babet ». Ils sont commentés d'un : « Venes le voir en foule il en vaut bien la peine ».
A côté, une liste des pièces de Térence, de l'Eunuque à l'Hécyre, en passant par les Adelphes, le Phormion et l'Héautontimorouménos, difficilement orthographié.
En bas, à l'envers, une phrase modèle en latin, Muscas imperatoriae trucidantem Domitianum videte (Voyez Domitien massacrant les importuns).


La familiarité des jeunes lecteurs avec l'objet-livre se manifeste dès les premières pages des volumes. Elles accueillent les plumes dissipées, mais forment également un espace de sociabilité juvénile et d'affirmation personnelle. Sur cet exemplaire des Institutions de Théophilus Antecessor, des élèves ont couvert les pages de garde de dessins, signatures, jeux de mots ou messages codés qui reflètent une culture profondément nourrie par les références classiques.


Theophili Antecessoris institutionum libri IV, Paris, 1657

Les élèves ont déguisé des titres célèbres : sous « les cadets de Tirelire », se cachent les Décades de Tite-Live et, de la même manière, l'Enéide de Virgile et l'Amadis de Gaule. La clé du message codé se trouve sur une autre page du volume. Elle permet de lire, sous les chiffres, « Monsieur Le Sueur ».