Retour aux expositions
Introduction

Baron Alexander von Humboldt

Depuis le XIXe siècle, les lecteurs ont appris à ne pas écrire sur les livres. Le développement des bibliothèques publiques, l'usage de transmettre les manuels scolaires d'un élève à l'autre et les pratiques de la bibliophilie les en ont progressivement déshabitués. Lire plume à la main était en revanche un geste familier aux lecteurs d'Ancien Régime. La bibliothèque patrimoniale du Centre Culturel Irlandais, qui possède plus d'une centaine de volumes annotés, en illustre bien la richesse. Ces livres couvrent toute la période du XVe au XVIIIe siècle, avec une surreprésentation du XVIIe siècle. Ils illustrent les pratiques d'une élite intellectuelle frottée aux traités de théologie, de controverse religieuse, de droit et d'histoire. Si certains lecteurs se contentent d'apposer leur signature ou de compléter la page de titre, d'autres envahissent les marges des volumes de leurs annotations - ce qu'on appelle, au sens strict, les marginalia.