Retour aux expositions
Conclusion

Depuis ses origines, mais plus particulièrement sous l'administration des Lazaristes, le Collège des Irlandais fut plus qu'un simple séminaire. La Congrégation, outre ses qualités d'enseignement, sut faire vivre en ces lieux un réel esprit de charité.

D'après Charles Ouin-la-Croix, « L'ambulance [de 1870] a rendu autant de services que le Collège lui-même a pu lui en rendre. Le Collège en faisant le bien s'en faisait a lui-même. »
La décision par la direction du Collège d'ouvrir ses portes lui permit de conjuguer sa mission d'hospitalité et ses intérêts. En offrant ses locaux à des causes caritatives et humanitaires, elle préservait un aspect essentiel du ministère de la Congrégation. Par la même occasion, elle se prémunissait d'une éventuelle réquisition militaire et assurait son intégrité dans les circonstances instables de la guerre.

Grâce à cette exposition, des documents uniques des Archives historiques conservés au Centre Culturel Irlandais font ressurgir des pans entiers de l'histoire du Collège jusqu'ici peu connus.


Personnel du Collège Irlandais en 1868