Retour aux expositions
La Seconde Guerre mondiale

Lettre du brigadier général Frank A. Allen

L'armée américaine rencontra à son tour des difficultés pour loger les ressortissants américains déplacés. En juillet 1945, Travers lui proposa alors gracieusement l'ensemble des parties habitables du bâtiment et une centaine de réfugiés s'y succédèrent du 18 juillet au 6 décembre 1945. A la fin de l'année, l'inventaire des dommages constatés dans le Collège fait état de multiples dégâts dont 50 vitres, 20 cruches d'eau, 20 lavabos et 40 porte-savons brisés. Par ailleurs, Travers signala aux autorités le vol d'une photographie dans l'une des salles des professeurs. L'incident fut rapidement clos : dans une lettre du 10 décembre 1945 (feuilleter le document numérisé), le commandant américain Frank A. Allen mentionne qu'il a « donné l'ordre que ces dommages soient pleinement réparés et avec toute la diligence nécessaire ». Il poursuit en louant l'action charitable des autorités catholiques d'Irlande : « Je saisis cette occasion pour exprimer à nouveau aux évêques irlandais par votre entremise, la sincère et profonde gratitude de l'armée américaine pour la générosité avec laquelle ils nous ont accordé l'usage du Collège comme centre pour personnes déplacées se réclamant de la citoyenneté américaine. Les locaux ont été parfaits à cet effet. »