Retour aux expositions
La Seconde Guerre mondiale

Lettre du Cabinet du Maire du Ve arrondissement

En 1945, à l'instar d'autres établissements parisiens, le Collège fut sollicité pour servir de centre d'hébergement provisoire aux prisonniers de guerre français et étrangers rapatriés en France après la Libération. Travers répondit favorablement à la demande du maire du Ve arrondissement (feuilleter le document numérisé) et témoigna plus tard qu'il avait accepté cette contribution « à condition que certaines réparations soient effectuées aux installations électriques et de plomberie ». Si les dates restent imprécises, le Collège semble avoir tenu ce rôle pendant six mois environ. Il reçut très peu de prisonniers français mais des prisonniers hollandais y logèrent deux semaines, suivis d'un groupe d'officiers polonais qui y séjournèrent trois semaines.