Retour aux expositions
Une ambulance militaire à l'hiver 1870

Différents dons envoyés par des protecteurs

Le soutien destiné à l'ambulance militaire du Collège ne se limita pas à l'effort personnel de Charles Ouin-la-Croix et de ses nombreux collaborateurs français. Au financement largement assuré par le Comité de la Presse s'ajoutaient des dons et secours charitablement envoyés d'Irlande pour venir en aide aux soldats français soignés au Collège (feuilleter le document numérisé). Les plus grosses sommes furent versées par deux évêques irlandais : John MacHale, archevêque de Tuam, apporta 2 000 francs et son confrère l'évêque de Clogher, 1 000 francs. Les Lazaristes du Collège, quant à eux, versèrent des sommes notables. Le supérieur Mac Namara fit don de 3 287,50 francs et l'économe Thomas Murphy de 1 072 francs, auxquels furent jointes une somme de 250 francs donnée par « Monsieur Byrne, au nom des habitants [de la ville] d'Athy » en Irlande, et une autre de 25 francs par un anonyme d'Irlande. Le total de ces donations s'éleva à 7 634,50 francs.