Retour aux expositions
L’Ame intérieure

Barthélémy Baudrand, L’Ame intérieure, ou conduite spirituelle dans les voies de Dieu

Barthélémy Baudrand (1702-1787) fut l’un des auteurs de traités spirituels les plus lus des XVIIIème et XIXème siècles. Dans une série d’ouvrages dont les titres font écho à celui-ci, Baudrand mêlait la piété des Jésuites et la dévotion populaire.
Suite à la suppression de son ordre, Baudrand se retira à Lyon et continua à publier sous couvert d’anonymat. Ses ouvrages les plus connus sont L’Ame élevée à Dieu, L’Ame sanctifiée par la perfection de toutes les actions de la vie et L’Ame sur le Calvaire. La Bibliothèque patrimoniale détient plusieurs de ces titres.

L’œuvre de Baudrand a été écrite d’un point de vue religieux plus que laïque. Il est toutefois difficile de distinguer certaines de ses doctrines centrales de celles fréquemment développées dans les manuels de savoir-vivre du XVIIème siècle. Il défend tout particulièrement la nécessité de reconnaître la place de Dieu sur terre et la nécessité d’obéir à la loi divine.
Baudrand développe un discours sur la vie intérieure et la paix que chacun doit trouver en soi, avant d’exposer un procédé populaire, rencontré dans plusieurs de ses livres : un programme quotidien de prière prévu pour chaque jour du mois. Les thèmes de l’altruisme, du devoir de bonne action, de la pratique régulière des sacrements, des récompenses prévisibles de la paix intérieure, d’une relation spéciale à Dieu et l’attente d’une forme de vie paradisiaque après la mort en composent le noyau.